Il a été crée en 1947 sous le nom de BEPC (Brevet d'Etude du Premier Cycle). L'examen a été supprimé et remplacé par un contrôle continu entre 1977 et 1985 (Réforme Haby). Il est réintroduit par Jean-Pierre Chevènement en 1985, combinant un contrôle continu et un examen final. Il prend le nom de diplôme national du Brevet DNB)en 1987.

Il reste essentiellement pédagogique, l'examen étant le premier que passe l'enfant dans son cursus éducatif. Sa réussite ou son échec n'ont pas de rapport avec le passage en seconde.

Pour les élèves des établissements d'enseignements public et privé sous contrat, le DNB consiste en un examen écrit et anonyme qui porte sur trois épreuves : le français, les mathématiques et l'histoire-géographie-éducation civique ; et les notes obtenues tout au long des années de quatrième et de troisième.

L'année 2005-2006 comporte des nouveautés, notamment l'introduction de l'attribution de mentions comme il se fait déjà pour le Baccalauréat à partir des notes 12, 14 et 16.