Parmi les écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique qu’elle représente, elle compte à son actif au total 217 membres dont 173 en sont directeurs.

Présidée depuis le 11 juin 2003 par Christian Margaria, directeur général de l'INT, la CGE a pour mission de : - développer la communication interne et la solidarité entre ses membres, - encourager et promouvoir les écoles, - faire évoluer les formations, développer la recherche, - effectuer les démarches d'intérêt commun auprès des pouvoirs publics.

Le président de la CGE est soutenu et assisté dans ses actions par un bureau de 8 à 12 membres élus par la Commission administrative. En ce qui concerne l'adhésion des membres de la CGE, les écoles doivent satisfaire à un certain nombre de critères rigoureux.

Les procédures d'admission à la Conférence se font en 3 étapes. La première, appelée la procédure de lancement, consiste, après avoir reçu la demande du candidat adressée au Présient, à étudier si le candidat peut être recevable ou non.

La deuxième étape, la désignation de la commission d'évaluation, est la décision de poursuivre la candidature. La rejet se fait par courrier envoyé au candidat et la suite de la procédure consiste à lui demander de remplir une grille d'évaluation jointe à la lettre envoyée au candidat lui annonçant la prise en compte de sa candidature.

La troisième et dernière étape, intitulée évaluation de l'établissement, résulte, dès réception du mandat et de la grille d'évaluation, à prendre contact avec le candidat et effectuer une viiste de l'établissement afin de vérifier s'il rempli les conditions requises. Le rapport écrit est présenté en Commission Administrative est délibéré et se traduit par une acceptance ou un refus.

La décision, quelle qu'elle soit, du compte rendu de la Commission Administrative est communiquée par courrier au candidat.