Les différentes étapes de ce programme sont, pour résumer, d’expliquer la vie sexuelle avec ses atouts et ses contraintes. On peut déjà énumérer quelques parties du plan d’information telles que la connaissance sur la transmission de la vie, les cycles sexuels, la fécondation, la contraception ou encore les MST (Maladies Sexuellement Transmissible).
L’explication diffère selon les professeurs mais elle est présente dans chaque collège depuis les idées de Mai 1968 et la création du Planning Familial. Les Mouvements féministes de libération de la femme ont travaillé pour que l’éducation à la liberté sexuelle soit enseignée dans l’école.

L’éducation sexuelle effectue de nombreux changements chez l’enfant adolescent. Il a été prouvé que les renseignements donnés sur les choses qui leur font peur ou dont ils n’ont pas totalement connaissance éliment la notion de pudeur. Le fait de lui permettre d’entendre et de voir ce qu’il ne peut encore décrire va altérer sa conscience, beaucoup de collégiens n’ont plus beaucoup d’intérêt pour les études, c’est ce qu’on appelle scientifiquement l’entrave des capacités intellectuelles. Les cours de sexualité consistent à enseigner un monde de valeurs : la conception de la vie.