Les raisons de placer un élève en internat sont nombreuses : que ce soit pour effectuer sa scolarité dans des conditions de travail favorables, par nécessité de retrouver un cadre de vie et de travail stable, à cause de difficulté familiale ou sociale rendant souhaitable un éloignement momentané, ou tout simplement car l'établissement est trop éloigné du domicile et est mal desservi.

L’internat est souvent une alternative qui offre une scolarité plus sereine, d'autant plus qu'après la classe, les élèves ne restent pas seuls, ils peuvent profiter d’études surveillées.




Le coût de l'internat

Dans les établissements publics, les frais varient de 1 000 à 1 500 € par an, payables par trimestre, en fonction de l’établissement et du niveau de scolarité de l’élève.

Dans les institutions privées, ils varient de 1 350 à 13 500 € par an, généralement payables par trimestre. Il n'y a pas de rapport direct entre le prix et les prestations proposées. Les établissements privés sous contrat sont moins chers que les établissements hors contrat.




Les aides financières

Le gouvernement a mis en place la prime à l'internat destinée à tous les élèves boursiers nationaux scolarisés en internat est d'un montant forfaitaire annuel de 234,93 € (en 2005).

Il existe également le fonds social collégien et lycéen destiné aux familles ayant des difficultés financières passagères ou durables. Il fournit des aides pour les élèves des établissements publics du second degré et des établissements privés sous contrat. Elles permettent de faire face à tout ou partie des dépenses de transport et des sorties scolaires. La demande est à adresser au secrétariat de l’établissement. L’aide accordée est fonction des crédits disponibles.