Consommation de tabac
Le tabac est consommé par 29,1% des étudiants. La moitié estime avoir une consommation importante voire excessive. Les femmes fument sensiblement plus que les garçons. Dans notre échantillon, les étudiants fumeurs sont plus nombreux dans le Sud Est (33 %) que dans l'Est (26 %). Les étudiants qui ont une consommation importante ou excessive de tabac sont 32% à consommer de l’alcool et 12,6 % du cannabis, de façon excessive ou importante.



Les effets de la nouvelle mesure d'interdiction de fumer : Parmi les étudiants fumeurs, 44,4 % pensent que la nouvelle mesure d’interdiction de fumer dans les lieux publics va les inciter certainement ou probablement à arrêter de fumer. Elle oscille entre 38,8 % (Est) et 46,4 % (Ouest).



Consommation d'alcool
10,4 % des étudiants boivent beaucoup d'alcool. La consommation d’alcool des hommes est significativement plus élevée que celle des femmes : 16,0 % des hommes ont une consommation importante voire excessive contre 6,4 % des femmes. Les étudiants de l’Ouest ont tendance à boire plus d’alcool que dans les autres régions (77,6 % de consommateurs versus 65,6 % dans les autres régions).



Consommation de cannabis
Le cannabis est consommé par 12,2 % des étudiants parmi lesquels un quart a une consommation importante voire excessive. Les hommes ont une consommation plus importante que les femmes (15,8% versus 9,3%).
La proportion d’étudiants consommant du cannabis varie entre 10,7 % dans le Nord-Ouest et 14,2 % dans le Sud-Est.



Consommation d'autres drogues
Les autres drogues illicites concernent l’ecstasy, la cocaïne, les champignons hallucinogènes, le poppers, les produits dopants et les autres drogues telles que le LSD et l’héroïne. Celles-ci sont consommées par moins de 3 % des étudiants.

Source : USEM

Santé des étudiants Accès aux soins