Ses horaires sont régulières et il lui faut souvent travailler le samedi. De nouveaux services de banque à distance (par téléphone, Internet) se développent depuis quelques années, ce qui modifie profondément les conditions de travail et les relations avec les clients.

L’objectif du métier :
Sous l’autorité du directeur d’agence, le chargé de clientèle a pour première mission, une fonction commerciale. Il doit rechercher de nouveaux clients, fidéliser les actuels et leur proposer en permanence de nouveaux produits financiers (carte bleue, placements boursiers, comptes épargne, crédits, assurances vie, etc.) pouvant répondre à ses attentes. Il est tenu à des objectifs annuels (de chiffres d'affaires, de prise de rendez-vous...).

Le chargé de clientèle gère également au quotidien les dossiers de ses clients. Il monte les demandes de crédit, surveille les transactions financières, et si besoin est, oriente son client vers un spécialiste (gestion du patrimoine par exemple).

Les qualités recherchés :
Polyvalent, le chargé de clientèle doit avant tout posséder un sens développé pour la rigueur, le service client ainsi qu'une forte motivation.
Il faut savoir être à la fois force d'écoute, force de proposition et force de persuasion. Homme de contact et de communication, il doit se montrer chaleureux et diplomate. Organisation, autonomie et surtout détermination aideront à faire face à la pression des objectifs à atteindre.

C'est un métier qui requiert à la fois des qualités personnelles et des compétences techniques. Le chargé de clientèle doit posséder des connaissances en droit, en fiscalité et en comptabilité, et, surtout, maîtriser parfaitement les produits et services de son établissement financier. La pratique de l'anglais constitue un atout non négligeable.

Formation :
Les banques privilégient les profils commerciaux pour ce poste et recrutent principalement à deux niveaux :

  • au niveau bac +2/+3 : BTS Banque (option marchés des particuliers), Management des Unités Commerciales (MUC), Négociation et Relation Client (NRC). DUT Techniques de Commercialisation (TC), Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) option Finance-comptabilité. DEUST Banque organismes financiers et de prévoyance (Clermont-Ferrand 1), Commercialisation des produits financiers option banque et assurance (Toulon). Licence Professionnelle Assurance, Banque, Finance.
  • au niveau bac +4/+5 : école de commerce, Master Professionnel dans le secteur banque et finance, maîtrise d'IUP Banque Finance Assurance.

La formation en alternance est très fréquente pour devenir chargé de clientèle. Un réseau de CFA Banques, permettant de préparer un diplôme professionnalisé tout en mettant en pratique, dans une entreprise, la formation délivrée, couvre l'ensemble des grandes villes en France.

Le salaire moyen :
Un jeune chargé de clientèle débute avec un salaire qui s'échelonne de 1 300 à 2 200 euros bruts par mois selon son niveau d'études. A ce salaire fixe, peut s'ajouter une part variable, fonction des résultats obtenus.

Les débouchés et carrières :
Avec l'expérience, le chargé de clientèle peut évoluer vers un poste de management en tant que directeur adjoint d’agence ou responsable d'une équipe de vente.
Il est également possible de se spécialiser dans un type de transaction, comme la gestion de patrimoine ou les placements boursiers, ou encore de prendre en charge un portefeuille de clients professionnels.

Tendance :
Les métiers commerciaux sont ceux qui connaissent la demande la plus forte de la part des employeurs.