Le Service Civil Volontaire est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus et justifiant d’une résidence régulière et continue de plus d’un an en France. Il n’y a pas de conditions particulières concernant le niveau d’études.

La structure d’accueil, association ou fondation agréée, doit proposer aux jeunes une mission d’intérêt général pour une durée déterminée de 6, 9 ou 12 mois.
Une mission d’intérêt général signifie une mission qui bénéficie à la société, par opposition à une action commerciale. Cela peut être par exemple une action à caractère éducatif, humanitaire, social, etc.

Le volontaire qui s’engage dans un organisme agréé bénéficie soit d’un contrat d’accompagnement pour l’emploi, soit d’un contrat de volontariat (volontariat associatif, volontariat civil de cohésion sociale et de solidarité, volontariat civil à l’aide technique pour les DOM-TOM).
L’organisme d’accueil doit obligatoirement mettre en place un tutorat individualisé, un programme de formation aux valeurs civiques et un accompagnement à l’insertion professionnelle.

Les volontaires touchent une indemnité mensuelle maximale de 627 euros et bénéficient d’une protection sociale (santé, vieillesse). Cette indemnité n’est pas un salaire, il n’est donc pas imposable et n’ouvre pas de droits au chômage.

A la fin de la mission, ils reçoivent un brevet attestant de leur travaille et peuvent bénéficier de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Pour en savoir plus :

Agence pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des Chances
Animafac