Ce label est national, même s'il est accordé au niveau académique.
Pour obtenir l'appellation "lycée des métiers", les établissements doivent répondre aux critères exigés par le cahier des charges. Ce dernier est un document national qui comporte un certain nombre d'exigence communs à l’ensemble des académies et fixé par la loi et sur décret. Il est complété par des critères adaptés aux spécificités académiques et régionales.
Ce label de qualité est délivré pour une durée de cinq ans par le Recteur d'académie à l'issue d'un audit.

Ces critères fondamentaux permettant d'obtenir le label favorisent l'insertion des jeunes dans le monde du travail :

  • - offre de formations technologiques et professionnelles dont l'identité est construite autour d'un ensemble cohérent de métiers ;
  • - accueil de publics variés (statut scolaire, apprentis, formation continue) ;
  • - préparation d'une gamme étendue de diplômes et titres nationaux allant du CAP aux diplômes de l'enseignement supérieur ;
  • - proposition des services de validation des acquis de l'expérience ;
  • - développement de partenariats avec les collectivités et les milieux professionnels ;
  • - actions concernant l’orientation des collégiens ;
  • - ouverture européenne ;
  • - services d’hébergement ;
  • - suivi des sortants de formation.

Le label lycée des métiers s’inscrit dans la politique de valorisation des voies professionnelles et technologiques. Il constitue un indicateur d'excellence et contribue à son développement.

Les principaux objectifs sont autant de faciliter les passerelles entre filières technologique et professionnelle que de rendre plus claire l'offre de formation proposée par une académie. Il s'agit également de prendre en compte les attentes des élèves et de s'adapter aux besoins des employeurs.

Trois partenaires sont associés à cette démarche : l’autorité académique, la région et la ou les branches professionnelles concernées afin de créer à terme des Plans Régionaux de Développement de la Formation Professionnelle des Jeunes (PRDFPJ).

En bref :
Au 1er septembre 2005, le nombre d'établissements labellisés était de 233.
De nouveaux lycées ont été labellisés depuis cette date.
Conformément au souhait du législateur, il est prévu une publication nationale de la liste des lycées labellisés.