Les établissements lébellisés sont les collèges qui concentrent le plus d'enfants de chômeurs, d'élèves arrivés en France depuis peu et qui ont plus de deux ans de retard. Ils bénéficient depuis la rentrée scolaire 2006/2007 de moyens supplémentaires : une infirmière scolaire par établissement, des enseignants expérimentés, un renforcement des assistants pédagogiques, etc.
Des rendez-vous trismestriels sont organisés avec les parents qui ont droit à un interprète. Les élèves ont un livret de compétence, avec des objectifs à atteindre. Le redoublement n'est pas prévu.