Il a été lancé au cours du mois d’avril 2005 par l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe (of-FEEE).
L’of-FEEE propose depuis plus de vingt ans, des programmes destinés à toucher la sensibilité de tous les publics à propos de l’environnement et du développement durable. Il a été créé en 1983 à l'initiative d'experts du Conseil de l'Europe, la Fondation est aujourd'hui présente dans 37 pays, sur 5 continents.

Le label Eco-Ecole a pour mission de sensibiliser les enfants face aux problèmes environnementaux existants et leur faire prendre conscience de leurs actions et de leur impact sur l’environnement.
Le cursus scolaire comporte à présent, dans certaines écoles, l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable (EEDD). L’objectif pédagogique du Programme International de l’Education à l’Environnement est d’être généralisé dans le cursus scolaire, d’être présent dans toutes les écoles.

Les établissements qui présentent cet enseignement sont volontaires. Les élèves, les enseignants, la direction et le personnel s’engagent à travailler sur quatre thèmes prioritaires :

  • Les déchets ;
  • L’eau ;
  • L’énergie ;
  • L’alimentation.

Les écoles traitent ces sujets les uns après les autres, années après années (un seul thème par an).

Le Label Eco-Ecole est en partenariat avec les élus locaux, les associations locales et les parents d’élèves. Tous doivent établir un diagnostic qui prouve que des actions concrètes ont été réalisées afin d’améliorer la gestion des bâtiments scolaires.
Les initiatives peuvent s’étendre aux populations qui entourent l’école.

L’of-FEEE est soutenu par le Réseau Ecole et Nature et Eco-Emballages. Il élabore des possibilités de rassemblements pour les différents partenaires.

La démarche Eco-Ecole se met en place en 7 étapes :

  • Formation d’un comité de suivi ;
  • Création d’un Eco-code ;
  • Réalisation d’un diagnostic environnemental ;
  • Plan d’action ;
  • Contrôle de l'évaluation ;
  • Etavlir des liens avec le programme scolaire ;
  • Implication de la communauté dans le programme.

Le label n’est accordé que lorsqu’un des thèmes prioritaires a été traité en suivant ces sept étapes.

Une fois que le label est accordé, les établissements peuvent entrer en relation avec des Eco-Ecoles d’autres pays afin d’échanger leurs expériences ou d’organiser des échanges linguistiques tout en agissant en faveur du développement.

Le réseau international des Eco-Ecoles rassemble plus de 14 000 établissements en Europe, en Afrique, en Asie et Amérique du Sud.

Pour sa première année d’existence en France, le label Eco-Ecole a séduit plus d'une cinquantaine d'écoles. Exactement 55 écoles, collèges et lycées y ont participé. Les premiers labels ont été attribués le 17 mai 2006.

L’of-FEEE a trouvé que les résultats étaient très encourageants. Un nouvel appel à projet a donc été lancé pour la rentrée 2006. Les établissements scolaires ont du déposer leur dossier avant le 5 juin 2006. Leur participation sera validée par le Comité National de pilotage Eco-Ecole. Ils pourront solliciter leur labellisation par le jury national en mai 2007.