Ce label s'adresse aux formations professionnalisantes de niveau I à III, en formation initiale ou en formation continue diplômante.

Il est délivré pour une durée de quatre ans renouvelable, par une Commission nationale composée, notamment, de hauts fonctionnaires, du premier vice-président de la conférence des présidents d'université, du premier vice-président de la conférence des établissements et écoles de formation des ingénieurs, de représentants des collectivités territoriales et des professions concernées.

L'Institut des Applications Avancées de l'Internet (IAAI) est la première école de l'Internet en France.
Elle a été officiellement créé le 12 avril 2001 à Marseille et a accueilli ses premiers étudiants en septembre 2001.

Cette création d’une "grande Ecole" de l’Internet avait été annoncée par Lionel Jospin lors du comité interministériel pour la société de l’information en juillet 2000. Le but est d’obtenir, en deux ans, un diplôme d’ingénieur de l’Internet.
L’école sera financée pour moitié par les universités d’Aix-Marseille (25 %) et le groupe des Ecoles des télécommunications (25 %), assurant sa tutelle pédagogique.
Les collectivités territoriales apporteront des subventions (10 %). Elle bénéficiera aussi du soutien de partenaires industriels.

Marseille n’est pas la seule ville souhaitant accueillir une école de l’Internet : Bourges est aussi sur les rangs.
Suite à l’ouverture de ces écoles, le Conseil Stratégique des Technologies de l'Information (CSTI), installé le 12 avril 2001 par le Premier Ministre, travaille sur une charte des écoles de l'internet.
Cette charte permettra de donner une visibilité internationale à ces formations et de les crédibiliser, a affirmé François Bélorgey, rapporteur général du CSTI.

Le CSTI souhaite mettre l'accent sur les travaux pratiques ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies dans l'enseignement.
Ce label ne remplace en aucun cas l'homologation des diplômes par la Commission des titres. En revanche, il peut s'appliquer à des établissements déjà existants.

Le CSTI a organisé jusqu'au 15 juin 2001 une "consultation publique" du projet de charte des écoles de l'Internet sur son site www.csti.pm.gouv.fr et les avis recueillis témoignent d'une "approbation du principe de créer un label qui puisse être attribué à des établissements d'enseignement supérieur, existants ou en cours de création, de tout niveau et de toute spécialité".