En France la validation des acquis est une procédure visant à rétablir une égalité entre les acquis de l'enseignement classique et ceux résultant de parcours parallèles ou autodidactes.
La première validation est apparue en 1985. La VAP (Validation des acquis professionnels) permet un accès dérogatoire aux différents niveaux de formation de l'enseignement.
Elle fut améliorée en 2002 et renommée VAE.

La VAE a pour mission de permettre aux personnes engagées dans la vie active depuis un minimum de trois ans de faire valider les acquis de leur expérience dans le seul but d'obtenir un titre professionnel, un diplôme du Ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement Supérieur, du Ministère de la Jeunesse et des Sports, ou encore du Ministère du Travail sachant que tous les diplômes sont éligibles.

Toutes les personnes pouvant justifier d'une expérience professionnelle sont concernées, quelque soit leur statut, leur niveau d'études ou leur qualification. Tous peuvent entamer une demande de VAE, que ce soit salariées (CDD, CDI, Intérimaires), non salariées ou même bénévoles (activités associatives) du moment que les acquis correspondent aux compétences et connaissances exigées pour l'obtention du diplôme postulé.

Afin d'effectuer une demande, il faut tout d'abord remplir un dossier complet et très détaillé (diplôme visé, parcours professionnel : activités exercées, les documents apportant la preuve de ses activités, les tâches réalisées au sein des différentes activités exercées, les outils utilisés, le degré d'autonomie et de responsabilité assumé).
Après examination du dossier, une convocation auprès d'un jury sera envoyé aux candidats afin de vérifier l'authenticité des déclarations.
Le jury est essentiellement composé de professionnels et d'enseignants. Cet entretien leur permet de mieux comprendre le travail effectué. C'est également une chance pour les candidats d'essayer de prouver leurs compétences et de développer les informations données dans les livrets du dossier.
C'est seulement après ces étapes que le jury décidera d'attribuer soit la totalité du diplôme en question ou bien seulement une partie. Dans ce cas là, il est inscrit les unités qu'il reste à acquérir au cours des cinq prochaines années.

Pour plus d'informations ou demander conseil, il faut contacter les points-relais conseil VAE qui sont présent dans toutes les régions. Toutes les coordonnées sont diffusées sur le site de Centre Inffo dans la rubrique Où s'adresser.