L’objectif du métier :
Il analyse les risques et prévoit à l’avance ce qui pourrait arriver. Expert en informatique, il doit savoir utiliser les logiciels de calculs pour illustrer ses hypothèses et résoudre les problèmes de gestion.

Les qualités recherchés :
Capacités en mathématiques, en économie, en droit, en informatique et en statistiques. L’actuaire doit être responsable, rigoureux et autonome. Il doit avoir des capacités à convaincre, négocier, enquêter, analyser, communiquer et informer.

Les conditions d’exercice :
Diplôme de niveau Bac+5 en actuariat, en mathématiques ou en finance. Il existe aussi des Master et des filières de troisième cycle en actuariat.

Formation :
Masters professionnels en actuariat. ISFA Lyon, ISUP Paris, ESSEC, ENSAE, ENST.

Le salaire moyen :
Un débutant gagne entre 2 300 et 3 100 euros brut par mois et un actuaire confirmé environ 3 850 euros.

Les débouchés et carrières :
Pour pouvoir progresser dans ce métier il suffit d’être mobile et d’avoir acquis un minimum de 5 ans d’expérience. Ce qui évoluera vers un poste au niveau de la direction générale.

Tendance :
Les jeunes diplômés trouve facilement un emploi dans cette branche. Le métier d’actuaire est très convoité.