Le grade de master a été introduit en France dans le cadre de la réforme LMD, par le décret n°99-747 du 30 août 1999. Il correspond à 300 crédits européens transférables (ECTS), soit cinq années d'étude après le baccalauréat. Il est mis en place progressivement depuis l'année 2002.

La deuxième année (M2) du master professionnel remplace l'ancien DESS (diplôme d'études supérieures spécialisées); le débouché normal est l'entrée dans la vie active. La deuxième année du master recherche remplace l'ancien DEA (diplôme d'études approfondies); le débouché normal est la préparation d'un doctorat.

La première année de master (M1) remplace la maîtrise (certaines universités délivrent toujours la maîtrise à l'issue du M1).

La graphie "mastaire" a été remplacée par "master" par le décret n° 2002-480 du 8 avril 2002 ; le Conseil d'État, statuant sur le recours de l'association Avenir de la langue française, a jugé que "que les dispositions constitutionnelles et législatives ... n'interdisent pas au gouvernement d'introduire dans la langue française des mots nouveaux, empruntés notamment à des langues étrangères, pour désigner des institutions ou des notions nouvelles" (11 juin 2003, n°246971).